La création de monnaies mondiales pour le développement durable

KARIM CHABRAK  |  23 JUIN 2021  |  ROUTED Nº15  |  TRADUIT DE L’ANGLAIS

Karim Chabrak - Coinsence logo.png

Logo de Coinsence. Avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Dans le prolongement de la tendance mondiale à la fuite des cerveaux et à la recherche de meilleures opportunités, un nombre croissant de jeunes talents tunisiens quittent chaque année leur pays d'origine pour acquérir de nouvelles compétences, commencer leur parcours professionnel et renforcer leur présence dans une nouvelle société. Même si la plupart d'entre eux accèdent à un bon niveau de vie et décrochent des postes importants, la nostalgie de leur pays ne cesse de croître et le rêve d’un avenir meilleur pour leur terre et leurs proches ne cesse de grandir.

 

Si, par le passé, les transferts d’argent constituaient les principales sources de revenus, il existe aujourd’hui un énorme potentiel de création de valeur encore inexploité ainsi que des possibilités illimitées de partage de connaissances et de ressources grâce à l'essor des outils de collaboration décentralisés et des plateformes digitales. Ces nouveaux outils pourraient rapprocher les diasporas et les populations locales, au-delà de toutes les frontières. Outre les opportunités commerciales qui peuvent être stimulées et étendues grâce à diverses contributions et coopérations, les projets d'innovation et les initiatives liés aux objectifs de développement durable sont particulièrement attrayants pour les membres de la diaspora soucieux d'avoir un impact.

 

Malgré les liens émotionnels et les synergies importantes qui peuvent naître de la collaboration entre la diaspora et les écosystèmes locaux, les défis structurels, les obstacles bureaucratiques et le manque de visibilité limitent encore les possibilités d'interactions sociales et économiques transfrontalières.

 

Les solutions traditionnelles actuelles de financement, de gouvernance et de fonctionnement des projets multinationaux et multipartites n'offrent généralement pas la flexibilité et l'efficacité nécessaires à la plupart des diasporas et des organisations internationales, notamment lorsqu'il s'agit de soutenir les activités informelles de manière dynamique et de récompenser les micro-contributions individuelles des différents réseaux à travers le monde. Pour que la diaspora puisse s’engager davantage dans la société civile, dans l'éducation et dans l'économie, il faut de nouveaux outils qui l'impliquent directement dans la prise de décision et dans la gouvernance. Des outils qui transformeraient les réflexions collectives et visions communes en actions conjointes efficaces avec des résultats concrets.

 

Dans cette optique, les monnaies communautaires peuvent offrir le support nécessaire pour stimuler les activités et les échanges de valeurs entre les diasporas et les locaux. Avec l'utilisation de la technologie blockchain dans la création de ces types de monnaies, l'expertise et les ressources des diasporas peuvent être mobilisées, gérées et engagées de manière décentralisée et flexible. Les contributions peuvent être reconnues et valorisées à l'échelle mondiale.

 

Grâce au soutien du Fonds d'innovation de l'UNICEF et de l'Agence Allemande de Développement (GIZ), Coinsence est passé de son premier prototype à une plateforme numérique évolutive, a permis d’encadrer de nouvelles initiatives et de nouveaux réseaux à travers le monde, et lance actuellement ses premiers projets pilotes avec des communautés et partenaires internationaux.

 

Après la création d'une plateforme de collaboration décentralisée open-source qui permet aux communautés de créer leurs monnaies, d'effectuer des transactions et de partager des ressources et un savoir-faire, Coinsence.org a introduit la première monnaie communautaire visant à mobiliser la diaspora tunisienne pour collaborer et contribuer à des projets en coopération avec des initiatives et des partenaires locaux dans leur pays d'origine.

 

Le Tunisia Impact COIN est émis et distribué de manière participative et transparente aux projets et initiatives ayant  un impact culturel, environnemental et socio-économique en Tunisie. Ces COINS sont utilisés comme un instrument de récompense pour tous les types de contributions et peuvent être utilisés pour l'échange de valeur entre pairs au sein du réseau.

 

Étant donné que de nombreuses contributions de la diaspora sont de nature financière, Coinsence a amélioré sa plateforme en y ajoutant une solution de tokening pour les transactions financières. Cette solution a été sélectionnée par la Banque centrale tunisienne dans le cadre de son dispositif réglementaire Sandbox. Les donateurs et les investisseurs à impact peuvent acheter, en temps réel, une monnaie stable qui peut être transférée entre les membres et peut être encaissée par tout bénéficiaire en Tunisie. En plus de la possibilité d’effectuer des micro-transactions rapides, non bancaires et à faible coût, l'utilisation de la blockchain apporte de la sécurité et de la confiance. Ainsi, les donateurs et les investisseurs peuvent tracer les transactions financières et gérer collectivement les fonds et les dépenses de manière plus flexible, efficace et transparente.

 

Grâce à la combinaison des outils numériques nécessaires à l'organisation décentralisée, des monnaies communautaires et des crypto-actifs qui créent de la liquidité et stimulent la création et l'échange de valeur collective, les innovateurs, entrepreneurs et militants sociaux peuvent désormais surmonter les contraintes financières et les obstacles bureaucratiques, ouvrant plus de possibilités à de nouveaux projets innovants. Les membres du réseau peuvent avoir accès à de nombreux projets et dialoguer avec des individus afin de co-créer des solutions et partager la valeur créée. Tout individu, organisation ou entreprise désireux de soutenir cette démarche se voit ainsi offrir davantage d'opportunités. Ils peuvent également offrir des services, des ressources ou des réductions pour soutenir les projets à impact et les communautés impliquées de manière directe ou indirecte. 

 

Grâce à la reconnaissance et à la fonctionnalité du système de récompense, les Tunisia Impact COINS créent un lien parfait et comblent le fossé entre le monde philanthropique à but non lucratif et le monde de l'investissement économique. Les COINS collectés, qui indiquent le montant quantifié de la contribution de chaque membre, peuvent en outre avoir une utilité économique, prendre de la valeur et être dépensés pour des avantages offerts au sein des réseaux.

 

Alors que les activités actuelles visent à promouvoir les organisations à but non lucratif, les entrepreneurs et les projets d'innovation à impact issus de la diaspora en Tunisie,  Coinsence offre une plateforme ouverte et accessible, et soutient les initiatives et les réseaux qui envisagent d'introduire leurs propres monnaies pour mobiliser les personnes et les organisations à des fins collectives et à impact social.

 

« Coinsence témoigne de la nouvelle façon dont organisations, partenaires commerciaux, entrepreneurs, acteurs du changement et innovateurs du monde entier peuvent unir leurs forces pour résoudre les problèmes locaux et travailler collectivement à la résolution des défis mondiaux », déclare Oula Tarssim, chef de projet de la GIZ pour le projet « ProGreS Migration, mobilisation de la diaspora ».

 

Même si la technologie de la blockchain est encore nouvelle pour la plupart des individus, organisations et régulateurs, les créateurs de Coinsence croient en un monde où la démocratie et la gouvernance dépassent les frontières, où la souveraineté et la transformation commencent par la capacité des communautés à créer leurs propres monnaies et où les instruments financiers sont construits pour favoriser une croissance inclusive et durable. Il appartient maintenant aux jeunes de libérer leur potentiel et de se détacher de la hiérarchie imposée par les anciennes structures, et de s'engager dans les prochaines voies d'évolution qui offrent des connexions à tout moment et partout.

Karim Chabrak_.JPG

Karim Chabrak

Le Dr Karim Chabrak est le fondateur de coinsence.org, une plateforme décentralisée de collaboration, de création de valeur et d'échange qui permet aux organisations et aux communautés de créer leur propre monnaie à impact pour financer des projets liés aux ODD (Objectifs de Développement Durable) et mobiliser des ressources. Karim est né en Tunisie. Après le lycée, il a déménagé en Allemagne pour faire des études d’ingénieur où il a obtenu son doctorat en télécommunication en 2006. Outre ses intérêts pour l'innovation sociale, l'économie des tokens et la finance équitable, Karim a étudié la manière d'utiliser les technologies pour réinventer les organisations et créer de nouveaux modèles économiques et de gouvernance décentralisés et évolutifs, mieux à même de relever les défis sociaux et environnementaux mondiaux actuels.

Pour en apprendre plus sur Karim:

https://www.linkedin.com/in/karim-chabrak-57815677

https://coinsence.org

karim@coinsence.org

puerro largo.png

Cet article appartient au numéro «Renforcer les capacités des diasporas mondiales dans l'ère numérique», une collaboration entre Routed Magazine et iDiaspora. Les opinions exprimées dans la présente publication sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les positions de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ou de Routed Magazine.

iDIASPORA logo.jpeg
white banner FIXED shorter.jpg

Otros artículos

Bardha Qokaj - Cape of Rodon photoS.jpg

Make home a better place through diaspora programmes: Engaging the Albanian diaspora during the pandemic

nadine loza, cover S.JPG

Emigrating e-Services: Diasporic insta-advocacy and the Egyptian ID card renewal process

Fionnuala Gregan.jpg

Uber v Aslam: Could a shift in business interest see an end to the hostile environment?